18 mars 2012

Ma vie, mon sacrifice

Le Sacrifice est un sacrement Un rite eucharistique Une volonté d'éternité Une volupté de sincérité Une volcanique en volubilité C’est un temps, une attention Une fleur en éruption L étincelle d’une pétale d’iris Feu d’artifice en émotion Sous le soleil dérisoire de nos vies Sous une nuit frivole étoilée Le désir de te chanter, Le délire de te rêver à cheval du haut de l’empyrée Le plaisir de tout donner et renouveler Cette parole échangée un jour en duo A terre à l'ombre de la Caïlcédrat, Je te prie Aptère dans la... [Lire la suite]
Posté par taricique à 18:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 novembre 2011

Ma crise en vers

Des bonheurs en dedans, des bonheurs en dehors Des sécheresses alimentaires démesurées Des enfants aux regards inachevés Des apostasies à la vie, des retraits épistolaires dans l’oubli Des peuples laissés en tuerie à l’abandon Une nature imprévisible  outrancière sans pardon   La télévision allumée, le ventre désaltéré  Assis je reste à regarder ces séries séquentielles de ma désuétude Le vent à l’extérieur siffle dans le ciel notre présence Nos solitudes nos désirs avortés de tendre humanité La lune est... [Lire la suite]
Posté par taricique à 14:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
01 juillet 2011

Il est des journées ...

  Il est des journées sans nom, sans page Des journées sur le chemin long de septembre lent Comme le vent d’automne les pluies autochtones sombres   Des journées où le simple bonjour ne retrouve plus son séjour S’emploie à déployer nos tristes emplois Avec le livre qui ne me délivre plus de mes tendres détours   Des journées où le bruissement de l’acrimonie quotidienne Frisonne plus que jamais avec la mélodie joyeuse Des eaux vives et dangereuses de l’enfer   Des journées où le bleu rouge de... [Lire la suite]
Posté par taricique à 10:59 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
27 février 2011

Un cercle infini ...

Comme le torrent charroyant nos souvenirs passés Le vent chasse mes mauvaises pensées Une pluie Une éclaircie Ma vie s’écrit dans ce cercle infini   Comment ne pas penser à nos mémoires nos antiques déchirures Aux feuilles d’olivier et de jujubier pour dépasser nos blessures A toi et ton sourire charmant serein qui dure qui dure   De cases en cases Sous la nuit en bois de mahogany J’entends chanter nos tombes Sur un laghia intense d’éternité Mon miroir mon ombre d’une impitoyable transparence  ... [Lire la suite]
Posté par taricique à 20:51 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
15 janvier 2011

Du monologue au dialogue

  (Il y a toujours un océan entre soi et la connaissance de soi)   L’existence est une crypte aux multiples chapelles Des hiéroglyphes aux sanscrits à nos plus belles ritournelles C’est dans la parole que s’écrivent nos avenirs Nos archipels nos jardins aux multiples beautés épuisées   Mystérieux sont nos abysses faits de plaies de purulences De mets de magnificences Le roseau familial porte mais ne résiste A la solitude ombre de mes délices   Je me suis souvent interroger Sur la voie que je me... [Lire la suite]
Posté par taricique à 08:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 juin 2009

La Mouvance Sinusoïdale

Le serment enveloppé dans le sable bleu transparent Le ferment envolé en roc noir de prière immanent Le jaillissement spontané des balisiers, annonciade d’espoir dans les forets tristes sombres purulentes, dévorantes d’angoisse Le bannissement de milliers d’identité, peuplade d’or noir dans ces mangroves nauséabondes excluantes, rapine d’histoires L’incertitude reste l’imparfaite vérité Des loas victorieux dans les désirs des canéfices amassent des bénéfices d’incrédule Des loas dédaigneux dans la fièvre des malarias... [Lire la suite]
Posté par taricique à 17:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

05 juin 2009

Ma Joie de Vivre

Désespoir, Désespérance Vertus théologales ou abyssales La vie a ses échos Détresse sentimentale, détresse familiale Crise mondiale, crises sociales La douceur amère d’une pluie glacière Dans le cynisme financier La vie se crispe en belle éclipse Démocratie anxiogène, l’angoisse dure acier comme oxygène Un chômage endémique, atmosphère famélique La télévision fait fureur, le cancer prend de l’ampleur Sourire timide, sourire putride Ma joie de vivre s’éclabousse dans ces contrés confinées du monde... [Lire la suite]
Posté par taricique à 17:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
21 avril 2009

Il y a la terre et ...

Il y a la terre et l’univers Ton cœur dans notre complicité Il y moi le cosmos et l’éternité Ce lien sibyllin avec cette immensité Nos atours, costume de notre misère Ce mien pour lequel je suis seul dépositaire Les étoiles dessinent le mystère du hasard Où germent nos vœux Des lignes verticales dans nos fissures solitaires Fuligineuses Le manque de réponse se fait alors corsaire Je reste là à regarder ces hiéroglyphes du ciel Parabole de ces lendemains parcours La sinuosité de nos détours L’empreinte des amours... [Lire la suite]
Posté par taricique à 09:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 avril 2009

Silence

Sous un de ces nombreux couchers de soleil Le crépuscule s’abat sous nos pas Religieuses sont nos ballades, nos émois L’évidence dans ce lieu nous saisit Dans l’arborescence de nos souvenirs Dans ces villes aux paysages endormis Où le clocher appelle ses fidèles Sans y être interdit Je reste Je bèche le silence, labour de mes descentes aux iles nuageuses Versant d’un décor d’un amour présomptueux Quelque soit le baiser habité de nos réveil en rosée La pluie à son heure déshabille nos cœurs La sincérité de... [Lire la suite]
Posté par taricique à 11:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
05 mars 2009

Reflexion sur le travail social

Redéfinir le poème sans jouer au martyr Une voix cachée silencieuse pour le plaisir Car des tyrans, il n'en existe pas Juste des chefs de petits rangs aux abois Disserter sur les paradoxes, ma chance Comme l'exclusion sociale dans les sociétés d'abondance Comme l'esprit dominé par son corps et ses pulsions Je vois des institutions sociales se dévoyer Gouvernées par ses intérêts privés Mais comment ne pas rire Comment ne pas pleurer Comment ne pas dire L'asphyxie de nos valeurs oubliées Dans cette course à... [Lire la suite]
Posté par taricique à 17:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]